Pourquoi ces chroniques BUDO?

On peut trouver beaucoup de choses sur Internet aujourd'hui, mais si vous voulez approfondir un sujet, rien ne vaut un bon livre sur la question... Internet reste encore très superficiel à coté du contenu de certains ouvrages. Aucune prétention à recenser l'ensemble des ouvrages traitants des arts martiaux, de la self défense, de la préparation physique ou de la santé... Aujourd'hui l'offre est pléthorique et la qualité, pas toujours au rendez-vous... Ce ne sont que quelques recommandations de lecture pour des techniciens, des professeurs, des passionnés des arts martiaux de tout bord, des élèves ou pratiquants curieux...Chaque mois, j'essaye d'ajouter une nouvelle recommandation de lecture!!
Les billets ne contiennent donc que des "revues" de livres. Si vous souhaitez trouver des billets sur les arts martiaux en général, la self-defense, l'entrainement, le développement personnel, voyez mon autre blog!! :-)
Enfin, juste en dessous, dans la barre rouge, vous trouverez des guides de lectures pour démarrer, orienter chacun sur un thème...

mardi 20 mars 2018

2018-03 : Mes réflexions sur le combat de Robert PATUREL

Voilà un ouvrage brut : par brut j'entends sans contour, sans détour : une parole simple, un propos épuré, un contenu fondamental…
Simple, ne veut pas dire simpliste et ceux qui maîtrisent un domaine d'expertise quel qu'il soit savent que la quintessence est justement de revenir à une forme de simplicité qui est souvent la meilleure manière d'exprimer l'entièreté et la globalité d'un sujet. Le ramener à son essence puis le formuler de la manière la plus évidente  et la plus claire.
Robert PATUREL, pour ceux qui ne le connaissent pas, est un Monsieur des Arts de Combats : du combat sportif en boxe aux réalité de terrain au RAID comme commandant et comme instructeur… Bob ou Patu comme c'est amis ou collègues l'appellent a arpenté les différentes scènes de la planète combat : les rings, les tatamis, les dojos, les parquets, les parcs verdoyants, mais aussi les rues, les hangars, les théâtres d'opérations, et les lieux craignos…
Ils nous livrent son parcours, ses constants, ses analyses, ses réalités, ses perceptions : quand on connait le parcours du personnage, on se dit qu'il faut écouter le monsieur : Robert PATUREL ne prend pas de gants, ne caresse pas dans le sens du poil, ne prêche pour aucune école, style, arts martial en particulier… il vous donne son expérience, dit ce qui fonctionne pour lui, ce qui ne fonctionne pas… Techniquement, Physiquement, Mentalement… Il est loin des fédérations, des ceintures, des grades, des titres… Il prend ce qui marche et ne s'intéresse ni au reste ni aux chiens qui aboient…
On appréciera le propos de l'homme de terrain, qui explique simplement sans détour avec des exemples tirés de ses propres expériences et de sa vie personnelle également que l'on imagine très riche!


Bref, à tous ceux qui cherchent et qui parfois se posent des questions sur toutes les possibilités, les hypothèses, les disciplines, les propos que l'on entend un retour d'expérience comme cela de temps à autre, permet de donner un grand coup de balai à tout ce qui est un peu pompeux, compliqué, fumeux, ou improbables… 

mercredi 28 février 2018

2018-02 : Entretiens à OKINAWA avec ses maîtres de KARATE et de KOBUDO 1,2 & 3 de Jean CHARLES JUSTER

Voici 3 petits ouvrages qui ne payent pas de mines… et pourtant!! Merci à Pierre SIBILLE, spécialiste des arts d'Okinawa de me les avoir recommander! 3 petits ouvrages qui recalent avec le réel… L'auteur est un pratiquant, mais plus que cela, il est ethnologue et en tant que passionné de l'histoire Okinawaienne, il a voulu se confronter au "vrai", à "l'authentique" alors plutôt que d'écrire un énième livre sur les Maîtres d'OKINAWA, il les a fait parler…

Ce petit duo de livre est donc un recueil d'interview de Maîtres de très âgés à un peu point âgés… d'hier et d'aujourd'hui, les plus vieux ont connu les MIYAGI, les HIGAONNA, les TAIRA SHINKEN, les ITOSU, les MATAYOSHI, les UECHI…  Le tableau que l'on a habituellement est écorné, loin des images d'Epinal si souvent présentées. Le KARATE d'antan est en fait tout proche ; Le KIMONO, l'absence des combats au KO, la séparation des KOBUDO et des KARATE, l'appartenance à une école bien définie… Tout cela est récent et la transformation nous est raconté en détail et en exemples vivants par le prisme du parcours de ces Maîtres connus et moins connus : surtout moins connus, car Jean-Charles JUSTER a choisi de mettre le focus justement sur des experts dont l'audience n'arrive que rarement jusqu'à nous… Où les belles et grandes écoles que l'on présentent s'effacent devant des dizaines de petits DOJOS avec 10 élèves par ici, 3 élèves par là… chacun prêchant pour sa chapelle… des tensions vives, des querelles de styles, des grandes associations fédérant plusieurs DOJO plus nombreuses que les DOJO qu'elles fédèrent… Bref, un portrait en demi-teinte mais qui permet de découvrir dans le creuset de la vérité des témoignages une autre face des arts d'Okinawa : plus brut, moins habillé, moins maquillé, et finalement encore plus fondamentale! A recommander à ceux qui veulent aller plus loin que les manuels classiques où ceux qui préfèrent apprendre l'histoire en lisant des histoires à taille humaine! 

mercredi 3 janvier 2018

2018-01 : Tout ce qui ne nous tue pas... de Scott CARNEY

Le Wim "Iceman" HOF aurait pu resté un hurluberlu néerlandais mais Scott Carney en a décidé autrement. Scott CARNEY est un journaliste d'investigation qui chasse les charlatans adeptes de super-pouvoirs telle lévitation et resistance au feu... Alors quand on lui a parlé de Wim HOF, un gourou du fitness qui ne craint 'parait il' pas le froid ni les bactéries... Il s'est dit que ça pourrait rajouter une proie à son tableau de chasse... Depuis Scott CARNEY a monté le Kilimandjaro torse poil avec Wim HOF et se dit que peut être le Iceman a raison... Surtout depuis que ce dernier a montré que sa méthode pouvait s'enseigner et qu'il n'était pas une bizarrerie de la nature... En fait, ils sont nombreux à s'intéresser à la WIM HOF METHOD! - Et chez les scientifiques ça se bouscule : résistance au froid, boost du système immunitaire, perte de poids, lutte contre les maladies chroniques dégénératives... Les bénéfices et les applications sont nombreuses! Scott CARNEY nous emmène en ballade... De Laird HAMILTON (le plus grand free surfer du monde?) à Brian MACKENZIE (un des plus grands crosfitter de la planète), de Mr MOUSE (l'inventeur de Tought Guy, la plus ancienne et la plus difficile des courses d'obstacles, bien avant l'arrivée des SPARTAN et autres MUDDERS) à Bojan MANDARIC (l'un des 2 fondateurs du November project), nous rencontrons des personnages tous acteurs de ce rapport au froid! Et bien sur Wim HOF... le livre de Scott est un voyage initiatique (au travers de ces yeux) aux tréfonds de notre biologie, de notre évolution, de notre rapport à la nature et à nos choix de vie. Un livre FONDAMENTAL et ESSENTIEL. Si on ne devait retenir qu'une chose, c'est la devise de Wim HOF  : "Breathe Motherfucker"... 


jeudi 1 juin 2017

2017-06 : Un autre rythme...

Cela fait presque 10 ans que ce blog est ouvert, 10 saisons martiales que chaque mois une chronique BUDO est rédigée... Une masse non négligeable de travail si l'on considère : 
  • Les 98 articles rédigés, 
  • Les quelques 129 ouvrages présentés,
  • Les 6 guides de lecture proposés
...Et je ne me lasse pas... ...mais l'offre, elle, s'appauvrit! Pas beaucoup si l'on considère le nombre de livres, mais suffisamment si l'on considère que le temps à y consacrer chaque mois est limité. 

Lorsque j'ai ouvert le blog, une quantité de livres impressionnante existait et j'ai pu puiser à la fois dans l'offre moderne mais aussi dans des ouvrages anciens... l'offre existante au cours des temps est gigantesque (je crois que la plus grande bibliothèque d'arts martiaux doit être celle de feu Henry PLEE qui doit compter quelques 5000 ouvrages...) et quelques nouveaux livres sortent chaque mois... mais les ouvrages qui valent le détour ne sont pas légions (à mes yeux)... 
  • Soit parce que la qualité n'est pas au rendez-vous
  • Soit parce que ce sont des ouvrages rares, épuisés, confidentiels, introuvables... (et que je n'ai pas encore réussi à me procurer...) 
  • Soit parce qu'il n'apporte rien de plus que ce qui a déjà été présenté à part une mise en page peut-être plus moderne, plus agréable à l'œil (mais en général moins complète...), une question d'époque, d'auteur, de look, d'éditeur... et c'est le cas le plus courant.
Bref, il faut d'abord trouver ces livres, il faut ensuite les acheter et les lire... Ceci représente un certain budget et aussi du temps. J'ai environ 500 ouvrages sur les arts martiaux au sens large... pour 130 livres chroniqués... A la louche, 1 livre sur 5 a été chroniqué... mais en fait, c'est un peu différent, au début j'achetais des livres et je les chroniquais tous... parce que je connaissais la valeur des livres avant de les avoir lus, j'avais pu les feuilleter ou me les faire recommander... Puis j'ai dû explorer moi-même, avec quelques déconvenues... J'ai donc acheté des livres pour savoir ce qu'il y avait dedans, j'ai dû chroniquer 1 sur 2, puis 1 sur 3, puis 1 sur ... 7 ou 8 !!

Aujourd'hui, je n'y consacre ni plus ni moins de temps ou de budget qu'avant mais le fait est que je trouve "moins" de livres susceptibles de nourrir un article. Aussi, plutôt que de me mettre à chroniquer pour chroniquer, et faire du remplissage... Je préfère adopter un nouveau rythme : L'absence de rythme! Je chroniquerai uniquement quand je tomberai sur un ouvrage qui vaudra le détour. 2 livres par mois puis un trou de 5 mois... au hasard des trouvailles, des contacts, des lectures. 

Oh, et si vous trouvez des ouvrages sympas et que vous les pensez susceptibles de convenir à ce blog, sentez-vous libres de m'envoyer la référence... (Voir de m'offrir le livre!)
Et je serais ravi de le lire et d'en faire la chronique.

A très bientôt.

Fred